Musée Suisse des Transports

Une passerelle en caillebotis pour les visiteurs du Musée des Transports

Pendant 16 ans, l’avion ambulance Rega-Jet-HB-JRA a transporté des patients dans les airs. Depuis mars 2019, le Rega-Jet profite d’une retraite bien méritée et il est exposé au Musée Suisse des Transports de Lucerne. Une passerelle en caillebotis, composée de caillebotis pressés et de caillebotis à lamelles SPRICH, permet d’accéder à l’avion.

Plusieurs exigences devaient être satisfaites lors de la mise en œuvre de cet accès au Rega-Jet : sécurité et aspect visuel. Étant donné que la passerelle en caillebotis se trouve à l’extérieur, elle doit résister aux intempéries tout en étant antidérapante. Mais l’apparence visuelle ne devait pas être négligée. C’est pourquoi, après une phase de conseil détaillée menée par la société SPRICH, l’architecte s’est décidé pour un mélange de caillebotis pressés et de caillebotis à lamelles. Le caillebotis à lamelles est un caillebotis mi-fer avec des barres transversales inclinées. Il offre une protection visuelle et solaire inégalable.

Passerelle en caillebotis pressés praticable à pied
Les caillebotis pressés sont en acier galvanisé à chaud et comprennent une protection antidérapante simple. Même en cas de pluie ou de neige, la passerelle reste antidérapante. La maille est étroite (33 x 11 mm) afin que la passerelle reste praticable, même avec des chaussures à talons hauts. Les caillebotis pressés sont installés et fixés avec des brides de fixation sur la sous-construction en acier existante. Il a été choisi de ne pas appliquer de revêtement aux caillebotis pressés car la couleur disparaîtrait sur le long terme sous l’effet du passage.

Garde-corps en caillebotis à lamelles
Le garde-corps de la passerelle est lui aussi composé de caillebotis, et pour être plus précis de caillebotis à lamelles. Ceux-ci comprennent des barres transversales inclinées (à un angle de 30°) et répondent ainsi aux exigences visuelles. Les caillebotis à lamelles sont revêtus en ton RAL 7016 mat et s’accordent ainsi très bien avec l’environnement, sans générer trop d’opacité. Afin d’assurer une meilleure stabilité, il fut décidé d’utiliser une barre de bord épaisse de 40/5. Les caillebotis à lamelles sont fixés sur la sous-construction en acier via des plaquettes perforées. Les mailles, de 66 x 33 mm, sont alignées.
Une main courante a également été vissée sur les caillebotis à lamelles afin que l’on puisse s’y tenir facilement.

Des caillebotis pressés formant un coffrage complet autour de la passerelle
Des caillebotis pressés ont été montés afin que la sous-construction en acier ne soit pas visible par le bas et que la passerelle donne une image homogène. Leur revêtement est dans le même ton que les caillebotis à lamelles. Ils ont également la même maille de 66 x 33 mm afin que le maillage soit visuellement aligné sur l’ensemble de la construction. Les caillebotis pressés furent également fixés avec des plaquettes perforées.

Ce projet s’est étendu de la phase d’appel d’offres en 2018 à la livraison en mars 2019. Tous les détails relatifs au montage furent discutés avec la société Josef Meyer AG.

Données techniques Caillebotis pressés (passerelle)
Matériau: Caillebotis pressé en acier galvanisé à chaud
Protection antidérapante: simple
Barre porteuse: 40/2
Maille: 33 x 11 mm

Données techniques Caillebotis pressés (bas)
Matériau: Caillebotis pressé en acier galvanisé à chaud
Barre porteuse : 30/2
Maille: 66 x 33 mm
Revêtement: RAL 7016 mat

Données techniques Caillebotis à lamelles
Matériau: Caillebotis à lamelles en acier galvanisé à chaud
Barre porteus : 40/2
Maille: 66 x 33 mm
Barre de bord: 40/5
Angle: 30°
Revêtement: RAL 7016 mat

Collaboration et montage
Josef Meyer SA d’Emmen


Personne de contact
Michael Gerig
Michael GerigDirecteur adjoint des ventes techniques+41 41 768 09 87Tous les contacts
Personne de contact
Tous les contacts